top of page

Ecouter sa voi(e)x intérieure 😊

Vous la connaissez cette fameuse petite voix qui est parfois tellement douce qu’elle est cachée par cette autre grosse voix (mental) qui prend le dessus. Nos doutes, nos peurs qui nous assaillent parfois.


Alors comment y faire attention, comment écouter plus souvent notre petite voix ?


C’est qui, c’est quoi, cette petite voix, certains l’appellent l’intuition, la voix de notre âme, celle de nos guides pour certains… Peu importe l’origine finalement quoi qu’il en soit nous l’avons toutes et tous vécue cette expérience où on se dit, j’aurais dû m’écouter !!!!


M’écouter ! Oui c’est bien ça, écouter cette petite voix.


Personnellement, je me suis souvent rendu compte que c’était la réponse immédiate qui était cette petite voix, intuition et que dans un second temps une fraction de seconde j’avais cette deuxième voix plus forte, plus insistante qui venait me dire tu es sûre, qui va venir appeler mes peurs, mes souvenirs du passé… (Cerveau reptilien à fond = en mode danger).


Mon corps est un très bel outil pour m’aider à écouter cette petite voix et du coup ce qui est bon pour moi. Ce qui est bon pour moi n’est pas forcément toujours agréable. Cela peut me pousser hors de ma zone de confort et c’est souvent le cas d’ailleurs 😉


En réalité, c’est très simple à faire d’écouter mais ce n’est pas forcément facile. Ce qui est simple n’est pas forcément facile !


Pour cela, je vous invite à faire un petit exercice sur des petites actions du quotidien par exemple au lieu de faire confiance à votre GPS : demandez-vous par où je passe et écoutez votre première idée.


Au quotidien vous pouvez faire des petits tests du genre vous êtes au supermarché : si je veux la caisse la plus rapide laquelle, je dois prendre ?


Ou observez une personne devant vous dans le magasin et demandez dans quel rayon elle va tourner (à droite ou à gauche) ?


Ce sont des petits exercices que vous pouvez expérimenter au quotidien, à vous d’inventer les vôtres.


Ce que je peux partager avec vous, c’est que pour moi revenir à cette écoute c’est revenir à notre essence propre et ne plus nous laisser influencer par l’extérieur ni par nos vieux schémas, croyances, appris depuis notre enfance. La bonne nouvelle, c’est que notre cerveau est hyper flexible on parle de neuro plasticité. Je vous en parlerai dans un prochain article.


N’hésitez pas à m’écrire pour me dire comment vous vous faites pour reconnaitre cette petite voix.



Ecouter
Ecouter sa voix intérieure